LE BLOG
ACTUS ET TENDANCES

S’il te plait, monsieur, raconte-moi une histoire

22 septembre
Qui ne se souvient pas de la question du petit prince à Antoine De Saint-Exupéry ?

Saint-Exupéry était un précurseur, mais serait-il le père d’un des outils les plus utilisés du moment ? Je veux parler du « storytelling » ou de sa version plus créative « storydoing ».
Le premier raconte une histoire, le second la fait.
Si le concept initial reste, permettre aux personnes extérieures à l’entreprise de rentrer dans l’histoire et d’en partager les valeurs, sa version évoluée propose de transformer l’histoire en une vision.
L’idée repose ici encore sur la relation Marque/Utilisateur. Construire l’histoire avec ses clients et non pas pour ses clients, c’est créer une histoire commune.
Transformer son histoire en réalité marketing et économique, sur chaque point de contact, est sans aucun doute une belle aventure, à vivre.

Le « storytelling », une histoire de marque, une histoire qui marque…

Un « storytelling » permet d’établir une connexion émotionnelle avec Ses clients afin de les fidéliser. Le contenu web doit porter la personnalité de la marque à laquelle les consommateurs peuvent adhérer ou s’identifier.
En mettant en place une stratégie éditoriale, et en la couplant avec une stratégie cross canal (e-mails, réseaux sociaux, contenu Web), le marqueteur assure la cohérence du storytelling. La description du produit suit le mouvement et ne s’arrête plus à sa simple note informative mais aborde le ressenti que peut procurer son utilisation.  En décrivant le produit et en essayant de répondre aux questions que peuvent se poser les clients, la Marque illustre un style de vie, l’idéal qu’elle propose de partager avec son client.

Posté par :
Eric Sorgniard